Tarification -50% sur Juillet/Aout 2015

01/07/2015

Annonce spéciale concernant notre tarification, nos nouveaux clients bénéficieront d'une réduction estivale exceptionnelle de 50% sur toute prestation de réalisation de projet(*)

Profitez de votre présence cet l'été pour nous solliciter au niveau local afin de découvrir ce que SoftWare Agence peut faire pour votre informatique et pour vous. Gagnez du temps, optez pour des solutions simples et efficaces.

(*) Cette offre n'inclut pas le montant des licences annuelles souscrites sur nos applications en ligne.



Monopole marketing informatique

18/06/2015

Attention au monopole marketing des grosses sociétés d'informatique. Le manque d'information concrète sur la concurrence permet souvent de passer à coté de nouvelles solutions beaucoup plus efficaces et beaucoup moins onéreuse.

Un exemple concret par rapport à la téléphonie mobile peut être cité concernant Apple, considéré pendant (trop) longtemps comme étant le leader en terme d'appareils, loin devant son concurrent principal Samsung. Une simple étude comparative de ces deux fournisseurs permet cependant de largement privilégier la gamme Galaxy de Samsung par rapport aux iPhone d'Apple. Prenons 2 modèles similaires : l'iPhone 5 et le Galaxy S5. Quels que soient vos critères Samsung est bien devant Apple malgré ce que l'on peut penser au premier abord.

La performance : selon les tests effectués par la même application (AnTuTu BanchMark) sur les 2 appareils, le score est de 50.000 pour le Galaxy, et de 25.000 pour l'iPhone 5, soit 2 fois plus rapide et performant pour le modèle de Samsung.

L'autonomie : non seulement la batterie du Galaxy S5 est de 2800mAh contre 1440mAh pour l'iPhone 5, soit là encore un rapport de 1 à 2, mais encore le système Androïd du Galaxy propose de nombreuses options d'optimisation extrême, comme le mode d'ultra-économie permettant encore de garder éveillé l'appareil près de 10h avec seulement 1% de batterie !

L'ouverture : Le système Androïd des Samsung permettent de copier dans tous les sens tout contenu multimedia de et vers n'importe quelle source, alors que l'iOS d'Apple oblige à passer par le lourd logiciel iTunes dédié à une seul ordinateur.

Je vous invite à voir d'ailleurs un comparatif en video bien plus complet en cliquant sur ce lien

Selon le même concept, SoftWare Agence Technologie est une petite société, mais comparez la qualité de nos prestations et nos tarifs par rapport aux grosses SSII comme Altran ou Cap Gemini.



11 ans de service informatique indépendant

19/05/2015

Nous fêtons ce 19 mai nos 11 ans de service informatique indépendant. C'est en effet le 19 mais 2004 que Stéphane Jouanneau a créé sa première société informatique. J'en profite pour vous rappeler quelques avantages de travailler avec un prestataire indépendant :
 

Unicité : pas de distinction entre la direction et la réalisation. Le développement à long terme est en accord avec le concret technique du terrain, et votre contact technique est votre contact commercial. Nous assurons une vraie promixité avec nos clients. Presque tous les métiers sont réunis en une seule personne : Assistante à maîtrise d'ouvrage, Conception, Architecture, développement, maintenance.


Disponibilité : pas d'horaires de bureau, vous pouvez nous joindre quelque soit le jour de la semaine et l'heure, afin d'assurer une réactivité immédiate et permanente.

Qualité/Prix : des frais structurels permettent à SoftWare Agence de proposer des prix très compétitifs, loin devant les grosses SSII françaises, lourdes en procédures.


Utilisez votre Compte Personnel Formation pour l'informatique

12/04/2015

Depuis le 1er Janvier, toute personne salariée, à la recherche d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle à droit à un Compte Personnel de Formation (CPF). Renseignez-vous auprès de votre employeur ou de votre organisme.

De ce fait, SWAT étend son auditoire de formation aux personnes individuelles concernées par le CTP. Nous dispensons des formations informatique dans les domaines : systèmes, programmation, bureautique, image et multi-media.

Cliquez-ici pour en savoir plus...



L'ANSSI dévoile son guide des bonnes pratiques de la sécurité informatique

30/03/2015

La sécurité informatique est parfois trop prise à la légère par certains, avec toutes les conséquences désastreuses que cela peut avoir. Afin de limiter les dégâts et de prodiguer quelques conseils, l'ANSSI et la CGPME ont publié un guide des bonnes pratiques de la sécurité informatique. Une première approche intéressante, mais est-ce suffisant ?


Selon un rapport de l'éditeur GFI, l'année 2014 a été relativement épouvantable pour la sécurité informatique avec plus de 7 000 failles identifiées, contre un peu moins de 4 800 l'année précédente. Pour début 2015, la situation ne s'améliore pas vraiment avec, par exemple, Adobe, plusieurs banques (Carbanak), l'affaire Gemalto, Labio.fr, Lenovo et Microsoft qui ont été victimes de pirates informatiques aux cours des dernières semaines. Selon les cas, cela se traduit parfois par des vols de données, une demande de rançon et la publication d'informations confidentielles, telles que des bilans d'analyses médicales.

Face à cela, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) a décidé de s'associer avec la Confédération générale des petites et moyennes entreprises la (CGPME) afin de proposer « un guide des bonnes pratiques de l'informatique ». L'agence rappelle en effet que, « quelle que soit sa taille, une PME doit prendre conscience qu’elle peut être à tout moment confrontée à la cybercriminalité ».

Premières règles : un mot de passe robuste et des logiciels à jour

Premier élément abordé : l'incontournable mot de passe. Sur ce point, le guide recommande d'un choisir un avec « 12 caractères de type différent (majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux) n’ayant aucun lien avec vous (nom, date de naissance…) et ne figurant pas dans le dictionnaire ». Comme nous le rappelons régulièrement, il faut utiliser « un mot de passe unique pour chaque service sensible » afin d'éviter un piratage en série en cas de fuite. Mais l'ANSSI recommande également de « ne pas utiliser les outils informatiques permettant de stocker les différents mots de passe ».

Vient ensuite la mise à jour des logiciels... un point que nous avons souvent évoqué lors de l'annonce de failles sur les navigateurs, ou bien avec le cas particulier de SynoLocker. Pour rappel, des pirates exploitaient des failles sur une vieille version du Disk Station Manager (DSM) afin de prendre possession du NAS et chiffrer les données qui y étaient stockées. Ils demandaient alors une rançon afin de vous donner la clé de déchiffrement.

« Configurez vos logiciels pour que les mises à jour de sécurité s’installent automatiquement chaque fois que cela est possible. Sinon, téléchargez les correctifs de sécurité disponibles » indique le guide. Problème : encore faut-il savoir qu'une mise à jour est disponible, ce qui n'est pas toujours évident pour tout le monde. On pourra par exemple citer le cas d'OpenSSL qui enchaine les versions à un rythme important ces derniers mois. De nombreux logiciels permettent par contre d'être avertis lors de la mise en ligne d'une nouvelle version, pensez à activer et vérifier ce genre de notification lorsque cela est possible.

Une fois la mise à jour ou le logiciel à télécharger identifié, il faudra privilégier le site officiel de l'éditeur ou bien « d’autres sites de confiance », mais sans plus de précision sur la définition d'un site de confiance, dommage. Il est également recommandé de « penser à décocher ou désactiver toutes les cases proposant d’installer des logiciels complémentaires ». Attention par contre car certains jouent avec les mots et/ou la présentation des options pour vous inciter à cliquer au mauvais endroit. N'allez pas trop vite et prenez le temps de bien lire ce qui est écrit avant de valider. Dernier exemple en date : uTorrent et son bouton accepter ou décliner l'offre qui en a trompé plus d'un. Certains ont en effet cliqué sur « Accepter » sans lire précisément de quoi il était question, pensant accepter des conditions générales d'utilisation, mais ce n'est pas le cas.

Du côté de la gestion des comptes, le guide recommande d'éviter autant que possible d'utiliser un compte administrateur lorsque cela n'est pas nécessaire, le but étant de limiter les possibilités des logiciels malveillants qui pourraient être téléchargés par inadvertance. Un compte utilisateur classique sera largement suffisamment pour la plupart des tâches courantes.

source : nextinpact



Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

SoftWare Agence Technologies - 10 rue Alfred de Musset 49300 Cholet
SARL au capital de 1,536.00 € - RCS Angers B 530 747 427
Tel.:(33)9.84.29.80.40 - Internet http://swat.fr - EMail : help@swat.fr

site local siii.fr - ancien site : stjo.fr